jeudi 27 avril 2017

Le mot de l'année 2017

Allez ! À vos claviers ! Le vote pour le mot de l'année 2017 est lancé et vous avez jusqu'au 17 mai pour participer en ligne à cette élection un peu particulière.
L'an dernier, près de 100 000 personnes avaient voté.

Vous aurez le choix entre 11 mots, dont un a été choisi par des collégiens (MATRAQUE. Ce n'est pas une blague).
Pour voter, c'est très simple : rendez-vous sur CETTE PAGE, faites votre choix, validez... Et voilà !

Alors, BREXIT, POST-VÉRITÉ, HÉSITATION ?  Personnellement, j'ai un petit faible pour RENOUVEAU...

--------------------

Mise à jour du 23 mai 2017 :
Le public a élu RENOUVEAU mot de l'année. J'ai eu le nez creux.
Quant au jury, il a opté pour RENOUVELLEMENT.
Cliquez ici pour en savoir plus.

lundi 10 avril 2017

Profites-en !

Je ne vous apprendrai rien en vous disant que l'impératif des verbes du premier groupe à la deuxième personne du singulier ne prend pas de s, contrairement à l'indicatif (tu manges / mange, par exemple). Ceci étant, ce petit rappel ne sera pas forcément inutile pour tout le monde...
Pourtant, on écrit profites-en, ou manges-en !
Ah ! La langue française... Voilà de quoi embrouiller celles et ceux qui sont fâchés avec l'orthographe !

En fait, la raison est assez simple et mérite d'être connue (rappelée) : lorsque le verbe à l'impératif est suivi du pronom EN, on ajoute un s au verbe pour des raisons d'euphonie et éviter ainsi un hiatus. C'est aussi simple que cela, et l'on retrouve l'application de cette "loi" dans d'autres situations (le t de "mange-t-il ?", ou le l' de "si l'on", pour ne citer que ces situations très répandues).

Ah oui : le verbe cueillir, bien que n'étant pas du premier groupe, est aussi concerné par cette règle :
Ces fleurs sont bien belles, cueilles-en donc !

On parle bien ici du pronom EN, et non de la préposition... Nuance importante, comme le montre ce petit exemple :

Profites-en... Mais profite en silence !