mardi 18 juillet 2017

Partir en livre 2017

Cette année, la troisième édition de Partir en Livre, la grande fête du livre pour la jeunesse, aura lieu du 19 au 30 juillet.
De quoi s'agit-il ?
Simple : c'est une manifestation nationale "gratuite, populaire et festive" à l'attention des enfants et des jeunes, "pour leur transmettre le plaisir de lire", organisée par le Centre national du livre, avec la participation du Salon du Livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis.
Plusieurs dizaines d'évènements sont prévus un peu partout en France. Pour en connaître le détail, le mieux est d'aller sur le site officiel de la manifestation.
On ne peut que saluer (et soutenir) une initiative qui a pour but, a priori, d'inciter nos enfants à lire. Et à une époque où les écrans sont omniprésents et les jeunes de plus en plus nuls en orthographe (les copies du BAC 2017 sont édifiantes), on accompagnera par la pensée, ou par sa participation active, les organisateurs et bénévoles qui vont s'investir dans Partir en Livre cette année.
Un sacré défi, une chouette opération... Mais finalement trop limitée dans le temps.
Il est grand temps de remettre à sa juste place, dans les programmes scolaires des classes de primaire, l'apprentissage de notre langue, apprentissage qui passe inévitablement par la lecture...

samedi 8 juillet 2017

Anti-perles du bac

L'école est finie, les examens aussi. Comme tous les ans à la même époque, nous avons eu droit aux florilèges de perles, dont le niveau semble battre encore une fois tous les records d'ânerie et d'inculture. Je ne suis pas le dernier à m'en délecter (voir ici et ici), certes.

Pourtant, une personne a osé prendre le contre-pied de cette tendance et a même créé une page internet collaborative pour permettre aux profs, correcteurs et examinateurs d'y recenser les "anti-perles" qu'ils ont pu relever lors des examens de cette année.
Cette personne s'appelle Françoise COHEN, prof de lettres.
Et je lui tire mon chapeau car je trouve cette idée tout simplement géniale.
Et vous savez quoi ? C'est un pur régal de lire ce que certains de nos ados ont pondu, à l'écrit comme à l'oral.
On se dit que tout n'est pas perdu, même si, ne nous leurrons pas, ces élèves-là ne sont pas majoritaires, loin s'en faut.

Alors oubliez un instant les chapelets traditionnels de perles, ouvrez le site des anti-perles, et régalez-vous.
Et n'oubliez pas d'aller faire un petit tour sur le blog de madame Françoise COHEN. Vous y lirez des choses fort intéressantes...

dimanche 28 mai 2017

Bonne fête, Maman

Bonne fête à toutes les mamans !
Une pensée particulière pour la mienne, perdue il y a 8 ans, presque jour pour jour et à qui je dédie ce poème.

J'ai de toi une image
Qui ne vit qu'en mon cœur.
Là, tes traits sont si purs
Que tu n'as aucun âge.

Là, tu peux me parler
Sans remuer les lèvres,
Tu peux me regarder
Sans ouvrir les paupières.

Et lorsque le malheur
M'attend sur le chemin,
Je le sais par ton cœur
Qui bat contre le mien.

Maurice Carême (1899 - 1976)

samedi 27 mai 2017

Le chant des partisans

Aujourd'hui est la journée nationale de la Résistance. C'est l'occasion de redécouvrir ce texte de Joseph KESSEL et Maurice DRUON, mis en musique par Anna MARLY.


Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne ?
Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c'est l´alarme.
Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes.

Montez de la mine, descendez des collines, camarades !
Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades.
Ohé, les tueurs à la balle ou au couteau, tuez vite  !
Ohé, saboteur, attention à ton fardeau : dynamite...

C'est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères.
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère.
Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves.
Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève...

Ici chacun sait ce qu'il veut, ce qu'il fait quand il passe.
Ami, si tu tombes un ami sort de l'ombre à ta place.
Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes.
Chantez, compagnons, dans la nuit la liberté nous écoute...

jeudi 27 avril 2017

Le mot de l'année 2017

Allez ! À vos claviers ! Le vote pour le mot de l'année 2017 est lancé et vous avez jusqu'au 17 mai pour participer en ligne à cette élection un peu particulière.
L'an dernier, près de 100 000 personnes avaient voté.

Vous aurez le choix entre 11 mots, dont un a été choisi par des collégiens (MATRAQUE. Ce n'est pas une blague).
Pour voter, c'est très simple : rendez-vous sur CETTE PAGE, faites votre choix, validez... Et voilà !

Alors, BREXIT, POST-VÉRITÉ, HÉSITATION ?  Personnellement, j'ai un petit faible pour RENOUVEAU...

--------------------

Mise à jour du 23 mai 2017 :
Le public a élu RENOUVEAU mot de l'année. J'ai eu le nez creux.
Quant au jury, il a opté pour RENOUVELLEMENT.
Cliquez ici pour en savoir plus.