mardi 28 juillet 2015

Anomie

Non, pas anémie, ANOMIE !
Connaissiez-vous ce mot ? Honnêtement ? Moi, non.
Et comme toujours dans ce genre de situation, on saute sur son dico et on peut ainsi lire (Larousse en ligne) :
Désorganisation sociale résultant de l'absence de normes communes dans une société.
Introduit en 1893 par Émile Durkheim, ce terme (du grec ἀνομία / anomía, du préfixe ἀ- a- « absence de » et νόμος / nómos « loi, ordre, structure ») est un concept de sociologie. Il caractérise l'état d'une société dont les normes assurant l'ordre social sont devenues inefficaces.

Suivez mon regard...

mardi 14 juillet 2015

Le 14 juillet vu par Victor Hugo


Victor HUGO a célébré à sa façon la fête nationale, avec ce poème tiré du recueil Les chansons des rues et des bois (1865)...



Célébration du 14 juillet dans la forêt

Qu'il est joyeux aujourd'hui 
Le chêne aux rameaux sans nombre, 
Mystérieux point d'appui 
De toute la forêt sombre !

Comme quand nous triomphons, 
Il frémit, l'arbre civique ; 
Il répand à plis profonds 
Sa grande ombre magnifique.

D'où lui vient cette gaieté ? 
D'où vient qu'il vibre et se dresse, 
Et semble faire à l'été 
Une plus fière caresse ?

vendredi 3 juillet 2015

Balade ou ballade ?

Encore une confusion courante, à laquelle il convient de tordre le cou définitivement !

Balade ne prend qu'un seul L lorsqu'il s'agit de la promenade.
Ex : Ce soir, au soleil couchant, nous irons faire une petite balade sur la plage.

Ballade prend 2 L lorsqu'il s'agit d'un poème, ou d'un morceau de musique.
Ex : Ce soir, après notre balade sur la plage, je composerai une ballade à notre amour.
Ex : La ballade des gens heureux (titre d'une chanson de Gérard Lenorman, qui fit un carton en 1976).

Rien de compliqué, donc...
Et hop ! Encore un petit billet facile à digérer en période estivale !