samedi 24 janvier 2015

Citation de José Artur

 
La guerre des sexes n'est pas prête de s'éteindre, il y a trop de complicité avec l'ennemi.
José Artur (20 mai 1927 - 24 janvier 2015)

samedi 17 janvier 2015

Citation de Jean DUTOURD

Les Français, si détestables, ont un avantage considérable sur les autres peuples : ils parlent français.
Jean DUTOURD (1920-2011)

vendredi 9 janvier 2015

Liberté où es-tu ?

Liberté ! 
Lève-toi, aube nouvelle !
Déchire le rideau noir
Qui masque le Veyou !
Lève-toi, astre du jour !
Viens rougir les monts
Et qu’apparaisse le Signal !
Lève-toi, clarté diaphane !
Fais éclore la fragile rose
Et dissipe la brume dans le vallon.
Levez-vous, Aquilon et Zéphyr !
Portez à travers monts et vallées
L’heureuse nouvelle attendue !
Levez-vous, paysans et bourgeois !
En ce jour sans pareil,
Accueillez l’invitée des temps nouveaux !
Levez-vous, tambours et trompettes !
Descendez sur la place endormie
Et criez : Liberté ! Liberté tu es là ! 
Jean-Charles POINT

jeudi 8 janvier 2015

Nous sommes tous Charlie

Dessin de Plantu
Rappelons-le : dans l'acception du dictionnaire, on est intolérant quand on combat des idées contraires aux siennes par la force, et par des pressions, au lieu de se borner à des arguments. La tolérance n'est point l'indifférence, elle n'est point de s'abstenir d'exprimer sa pensée pour éviter de contredire autrui, elle est le scrupule moral qui se refuse à l'usage de toute autre arme que l'expression de la pensée. 
Jean-François REVEL (1924-2006)



L'hiver

(Article déjà publié le 21 décembre 2013)
L'hiver 
Dans l’interminable
Ennui de la plaine,
La neige incertaine
Luit comme du sable. 
Le ciel est de cuivre
Sans lueur aucune,
On croirait voir vivre
Et mourir la lune. 
Comme des nuées
Flottent gris les chênes
Des forêts prochaines
Parmi les buées. 
Le ciel est de cuivre
Sans lueur aucune.
On croirait voir vivre
Et mourir la lune. 
Corneille poussive
Et vous, les loups maigres,
Par ces bises aigres
Quoi donc vous arrive ? 
Dans l’interminable
Ennui de la plaine
La neige incertaine
Luit comme du sable. 
Paul Verlaine, Romances sans paroles