mardi 3 juin 2014

Ne pas confondre : frai et frais

Un poisson pas frais, ça effraie. Et un poisson pas frais ne peut plus frayer. Et s'il ne fraie pas, il n'y aura pas de frai. Logique.
Tout ça pour dire qu'il y a un monde entre frais et frai !
Je ne m'étendrai pas sur frais, aux multiples sens (du nom à l'adverbe, en passant par l'adjectif, il y aurait de quoi écrire !).

Arrêtons-nous plutôt sur frai, moins connu et donc source de confusions et de fautes d'orthographe.
Comme nous le dit joliment Larousse, frai, nom masculin, désigne "le rapprochement sexuel chez les poissons à fécondation externe". C'est aussi "l'époque à laquelle ce rapprochement a lieu". Le même mot désigne aussi les "œufs de poissons ou d'amphibiens", ou encore les "tout petits poissons (alevins)".
Un sens encore moins connu de ce mot (sauf des numismates) est "l'usure subie par les monnaies par suite de leur circulation".
(Toutes ces définitions sont tirées du Larousse en ligne)
Dans tous ces cas, frai s'écrit sans s au singulier. Et il en prend un au pluriel, bien entendu.

Bref, pas de quoi casser trois pattes à un canard. Buvons frais !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire