lundi 2 juin 2014

Mashup

Il y a quelques jours, Robert et Larousse ont publié la liste des nouveaux mots qu'ils vont intégrer à leurs dictionnaires.
Je m'attendais à y trouver mashup (ou mash up, ou mash-up). Raté. Mais ça viendra...
Pourquoi ?
Tout simplement parce que ce mot n'a pas vraiment d'équivalent en français. Agrégation ? Compendium ? Mixage ? Aucun ne convient totalement.
Tiré du verbe anglais to mash, qui signifie écraser, réduire en purée, le mashup consiste à combiner plusieurs sources (musicales, informatiques, picturales, ...) pour en créer une nouvelle. Le mot est très utilisé dans le milieu musical, et vous trouverez aisément des exemples de mashups sur la toile (un exemple ici). Mais c'est aussi ce principe qui est utilisé lorsque vous créez votre carte personnalisée à partir d'une carte de Google Maps, par exemple.
Le phénomène du mashup a pris une nouvelle dimension avec la diffusion généralisée de vidéos sur des sites de partage du type Youtube ou DailyMotion, où on voit fleurir des mashups souvent amusants dans lesquels on a remplacé la bande-son originale par une autre. À titre d'exemple, je peux vous proposer celui-ci (attention, fou-rire assuré !).

Quant au pluriel de ce mot, le mieux est encore d'appliquer la règle française habituelle et connue de tous, à savoir ajouter un s final. Mais vous pouvez aussi le laisser tel quel. Et comme vous avez en outre le choix entre plusieurs façons de l'écrire, c'est finalement un mot sympa pour les "serial killers" de l'orthographe !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire