mercredi 12 juin 2013

Quand le pluriel change tout

Le pluriel, en français, n'est point chose simple, surtout à l'écrit.
Là où ça devient vraiment problématique, c'est que, selon qu'on utilise le singulier ou le pluriel, certaines expressions n'ont plus le même sens !
Quelques exemples ?
En voici, en voilà :
  • Sans connaissance (évanoui) / Sans connaissances (sans amis)
  • Sans faute ("Je vous l'amène demain sans faute") / Sans fautes (d'orthographe)
  • Sans passion (sans enthousiasme) / Sans passions (qui n'a aucune passion)
  • Sans réserve (entièrement) / Sans réserves (de nourriture, par exemple)
Je vous laisse le plaisir d'en trouver d'autres...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire