vendredi 7 juin 2013

Histoire Secrète, saison 7

Oui, au temps pour moi, il s'agit de Secret Story, qui attaque ce soir sa septième saison sur la première chaîne. Secret Story, ça sonne mieux que Histoire Secrète, qui fait un peu trop "Les dossiers de l'écran", vous comprenez... Alors va pour ce nième titre anglo-saxon. On ne va pas en faire un drame non plus.
Amis poètes et amoureux des belles répliques, bonjour.
On aime, ou on n'aime pas Secret Story. Personnellement, je n'aime pas. Mais je connais des gens bien élevés et cultivés qui sont complètement "accros". Tous les goûts sont dans la nature.
Bref, moi, ce qui m'intéresse dans cette émission (qui n'en finit pas de finir, tous les ans), ce sont les perles et les bons mots des candidats. Et j'espère que le millésime 2013 sera à la hauteur des six précédents.
Histoire de vous mettre l'eau à la bouche (et de vous préparer psychologiquement aux horreurs de cette année), voici un petit florilège des six premières émissions...

Saison 1 :
- Julien, il a vu que je commençais à bouiller.
- Avec tous ceux qui sont partis, on est moins nombreux.
- J'aime l'huile d'olive, mais en huile.

Saison 2 :
- Je veux pas d'enfants, ça ramollit les fesses.
- J'ai peur de dire une sotterie.
- Il a eu une bonne réponse tout de suite : ça ne m'étonne pas de lui, il a beaucoup de culturisme.

Saison 3 :
- Je suis têtue comme une moule.
- Cindy, elle casse nos délires. Et moi qui suis plutôt une fille de joie.
- Arrête de parler avec ta bouche.

Saison 4 :
- Elle est aussi con qu'une valise sans poignée.
- Franchement, avoir dit mon secret, pour moi, c'est une libérance.
- Elle n'a pas sa langue dans sa bouche.

Saison 5 :
- J'assure un peu mes derrières.
- Je suis au bord du gouffre mais je compte bien avancer.
- Ça glisse de source.

Saison 6 :
- Cette conversation, c'était à sens unique dans les deux sens.
- L'amour rend aveugle et parfois, la connerie rend con.
- Fanny, je ne la supporte plus. Déguisée en abeille, on dirait un bourdon.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire