jeudi 6 juin 2013

D-Day


Vous ne m'en voudrez pas d'utiliser un titre anglais pour ce billet. Je le fais en hommage à tous ces soldats, américains, anglais, canadiens ou venus des quatre coins du Common Wealth, mais aussi français, qui ont donné leur vie en ce jour du 6 juin 1944, pour délivrer la France et l'Europe de la folie nazie.
Et, pour marquer cette date à ma façon, je vous propose ce poème :
Omaha 
Le marbre d'Italie couvre mes petits frères
Ils sont morts au combat, des années en arrière
Leur vie s'est arrêtée, ce maudit jour de juin
C'était la deuxième guerre, et c'est déjà bien loin. 
Jeunesse vertueuse sacrifiant son destin
Jeunesse courageuse venue tendre la main
Au continent soumis brisé par la folie
Au continent meurtri par autant de mépris. 
Des milliers de soldats, armada incroyable
Pour partir à l'assaut de ce mur imprenable
Mais on le savait bien, sur cette plage immense
Premières lignes exposées avaient bien peu de chance. 
Sur la plage d'Omaha votre rêve s'est brisé
Alors mes petits frères qui n'avez plus de mère
Chaque fois que je viens fouler ce cimetière
Retrouvez son amour dans mes yeux embués.
Danielle de Cacqueray-Sevestre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire