mercredi 27 février 2013

A comme...


Quelques mots commençant par la lettre "A" et en rapport avec l'activité d'écrivain public... Les choix sont subjectifs, donc discutables !



  • Administration
    Source de correspondances souvent épiques, parfois désespérées, toujours délicates à rédiger, surtout lorsque la situation est difficile à synthétiser en quelques lignes bien "senties". J'ai eu, en tant qu'écrivain public, à traiter des cas parfois ubuesques. De ces cas où il faut faire abstraction de ses propres sentiments ou convictions pour "se mettre dans la peau" du client et de ses problèmes...
  • Amour
    Dites-le avec des fleurs... ou avec des mots, c'est moins périssable ! La période de la Saint-Valentin, par exemple, est propice à la rédaction de mots doux. Exercice de style très particulier pour un écrivain public, car il s'agit d'intégrer autant que possible la personnalité, la sensibilité, voire le style initial de celui ou celle pour qui l'on écrit.
  • Analphabétisme
    Jules Ferry rêvait de le voir disparaître. Nous sommes loin du compte, près de 150 ans plus tard...
  • Anniversaire
    Pensez à fêter celui de ce blog, le 24 février prochain ! Sinon, c'est aussi l'occasion d'offrir un cadeau original à un proche : une "bio express", dont le style pourra être sérieux ou humoristique. Il suffit de fournir la date de naissance, quelques dates et lieux repères de la vie de la personne concernée, des évènements et traits de personnalité marquants, et le tour est joué !
  • Apprentissage
    L'apprentissage du français dispensé à nos jeunes me laisse perplexe. Je ne sais pas si l'ancienne méthode (celle des années 60-70) était meilleure ou pas que celle d'aujourd'hui, mais force est de constater que nos chères "têtes blondes"  savent moins bien lire et écrire que leurs aînés. À qui la faute ? J'en vois deux ou trois, dans la salle, qui s'agitent sur leur chaise...
  • Approprié
    Bon, convenable, juste, opportun, adapté, idoine, pertinent... Bref, mettre le bon mot au bon endroit pour exprimer au mieux la pensée de la personne pour laquelle on écrit. Ce n'est pas forcément un "sport de masse".
  • Approximation
    Je n'aime pas. Mais nul n'est parfait...
  • Assistance
    Encore un mot qui caractérise bien le métier d'écrivain public. Bien souvent, on ne se contente pas d'écrire pour quelqu'un, on devient aussi son confident, son conseiller, voire son complice. Déontologie et secret professionnel indispensables !
  • Autobiographie
    Un de ces jours, au lieu d'écrire la biographie des autres, il faudra que je pense à écrire la mienne !
  • Aviation (légère de l'armée de Terre)
    C'était dans une autre vie...
(Cette liste à la Prévert pourrait être complétée dans le futur, selon mon humeur, ou selon vos propositions)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire